webleads-tracker


France Relance aide 13 PME automobiles

Constructeurs, Equipementiers

Les 24 premières entreprises bénéficiaires des fonds de soutien à l'investissement dans les filières automobile et aéronautique, qui recevront ensemble 15 millions d'euros, ont été annoncées lundi à l'occasion de la réunion du comité exécutif du Conseil national de l'industrie.

Dans le détail, les projets de 13 entreprises du secteur automobile et de 11 du secteur aéronautique ont été retenues pour bénéficier des fonds de modernisation annoncés fin mai et début juin, et dotés d'un total de 300 millions d'euros en 2020, selon un communiqué.

Les montants alloués pour chaque filière sont d'environ 7,5 millions d'euros pour ce premier contingent de lauréats.

L'appel à manifestation d'intérêt qui avait été lancé jusqu'à fin juillet auprès des entreprises de ces filières a suscité plus de 1.300 projets (540 dans l'automobile et 760 dans l'aéronautique). Les entreprises intéressées peuvent ensuite présenter un dossier, via un appel à projets, et jusqu'au 17 novembre.

Les premières PME choisies viennent de 10 régions métropolitaines, et représentent tout un éventail d'activités: plasturgie, emboutissage, usinage, outillage, pièces métalliques, systèmes et équipements industriels notamment.

Les aides leur permettront de moderniser leur outil industriel et de développer leur prodution.

"Des décisions sont prises (avec) des crédits à la clé", a déclaré à l'AFP la ministre déléguée chargée de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, en indiquant que "c'est le tout début d'un mouvement". "Nous continuons à instruire les 1.300 premiers projets (...) Donc, il y aura des dizaines de décisions qui seront prises dans les prochaines semaines", a-t-elle ajouté.

Le gouvernement veut "donner de la confiance aux entreprises pour qu'elles se sentent soutenues et qu'elles se disent qu'il faut continuer à investir en dépit de la crise", a expliqué la ministre, car l'investissement est "un levier de la reprise".

Le plan de relance consacre 35 milliards d'euros au volet industriel sur une enveloppe globale de 100 millards d'euros.

"Le plan de relance est disponible, aujourd'hui, pour les entreprises industrielles", a insisté Agnès Pannier-Runacher qui veut inciter ces entreprises à déposer des dossiers pour bénéficier des soutiens de l'Etat.

Un document recensant l'ensemble des dispositifs du plan de relance est disponible, avec les points de contacts et les procédures à suivre pour les entreprises, a rappelé la ministre.

Les Chambres de commerce et d'industrie ont été invitées à en être le relais auprès des entreprises industrielles.

© 2020AFP