webleads-tracker


Ford : ventes VN USA -9,8% au 4è trimestre, -15,6% en 2020

Constructeurs

Le constructeur automobile américain Ford a vu ses ventes reculer de 9,8% au quatrième trimestre aux Etats-Unis, ne parvenant pas à redresser l'activité à la fin d'une année difficile contrairement à ses concurrents General Motors (GM) et Toyota.

Lestées par la pandémie, les ventes de Ford ont chuté de 15,6%, à 2,04 millions d'unités, sur l'ensemble de l'année, détaille un communiqué mercredi. Ce qui place le groupe derrière GM (2,55 millions) et Toyota (2,11 millions) et devant Fiat Chrysler USA (1,82 million).

Le secteur automobile a subi un coup d'arrêt au printemps dans le pays, quand la propagation du virus a soudainement conduit à la fermeture temporaire des usines et de nombreux concessionnaires.

Au quatrième trimestre, Ford a vu ses ventes de camions et pick-up reculer de 12,5%, en partie en raison de faibles stocks de son populaire F-150, et celles de citadines et berlines chuter de 41,1%, à cause notamment de la faible demande pour les flottes d'entreprises et du recentrage du constructeur sur d'autres catégories de véhicules. Les ventes de 4x4 de ville (SUV) ont, elles, progressé de 4%.

Reste que le nombre de voitures écoulées par le constructeur a continué à baisser sur la période, comme pour Fiat Chrysler (-8%), Honda (-8,9%) et Nissan (-19,3%), alors que GM (+4,8%) et Toyota (+9,4%) sont parvenus à engager un mouvement de reprise au quatrième trimestre.

Ford a toutefois souligné que les ventes aux particuliers s'affichaient en hausse de 5,3% en décembre, grâce notamment aux lancements d'une nouvelle version du F-150, de son 4x4 Bronco Sport et de sa Mustang électrique Mach-E.

Selon des estimations du cabinet spécialisé Cox Automotive, les ventes totales de voitures aux Etats-Unis devraient reculer de 15,3% sur l'ensemble de l'année à 14,4 millions de véhicules.

Son chef économiste Jonathan Smoke se veut optimiste pour la suite.

"Les conditions liées au Covid-19 empirent à travers le pays et cela a eu un impact négatif sur les indicateurs économiques en décembre", a-t-il souligné dans une vidéo mardi.

"Mais nous avons observé une amélioration de la confiance des consommateurs pour la première fois en quatre semaines et nos estimations pour les véhicules neufs et d'occasion se sont améliorées en décembre", a-t-il ajouté.

jum/vmt/oaa

© 2021AFP