webleads-tracker


Ford : les ventes grimpent aux Etats-Unis malgré les pénuries

Constructeurs

Le constructeur automobile Ford a vu ses ventes grimper de 2% au deuxième trimestre aux États-Unis malgré les problèmes de chaîne d'approvisionnement, en particulier sur les semi-conducteurs, qui ont beaucoup plus freiné ses principaux concurrents.

L'entreprise a écoulé au total 483.688 véhicules dans le pays de mars à juin.

Les analystes des cabinets spécialisés Cox Automotive et Edmunds avaient toutefois prévu un peu plus, et l'action chutait d'environ 5% dans les premiers échanges à Wall Street, dans un marché baissier.

Ford est pourtant parvenu à écouler plus de véhicules que sur la même période en 2021 là où General Motors, Toyota et FCA US (Stellantis) ont vu leurs ventes reculer de respectivement 15% (à 582.401 unités), 23% (à 531.105 unités) et 16% (à 408.521 unités).

La cadence a augmenté au fur du trimestre, les ventes de Ford ayant grimpé de 32% en juin par rapport au même mois en 2021.

"Dans un contexte de contraintes d'approvisionnement pour l'ensemble du secteur automobile, Ford a surpassé ses concurrents grâce aux fortes ventes des gammes (de pick-up) F-Series, (de SUV) Explorer et des nouveaux SUV Expedition et Navigator", a commenté Andrew Frick, responsable des ventes pour Ford Blue, la division de l'entreprise consacrée aux véhicules à moteur à combustion.

Le groupe souligne aussi que les ventes de véhicules électriques commencent à prendre de l'élan depuis l'arrivée sur le marché en mai du F-150 Lightning, dont le groupe a vendu pour l'instant 2.296 unités.

Ford, qui vend aussi sur ce segment des SUV Mustang Mach-E et des camionnettes E-Transit, assure être numéro deux sur le marché des véhicules électriques aux États-Unis en juin après Tesla.

jum/lum

© 2022AFP