webleads-tracker


Ford dévoile sa vrombissante Mustang en version essence

Constructeurs

Ford a dévoilé mercredi la septième génération de sa mythique Mustang sur le salon de l'automobile de Détroit, quelques heures après la visite de Joe Biden, venu chanter les louanges des voitures électriques.

La dernière version de la voiture de sport, qui a inspiré une chanson de Serge Gainsbourg et est apparue dans plus de 3.000 films, présente un intérieur "inspiré d'un avion de combat" et des caractéristiques de performance qui en font, selon Ford, "la plus exaltante" à conduire.

L'entreprise, qui investit des dizaines de milliards de dollars dans de nouveaux modèles électriques, n'a pas cherché à s'excuser de présenter cette voiture à essence.

"Investir dans une autre génération de Mustang est un geste fort au moment où nombre de nos concurrents quittent le secteur des véhicules à combustion", a déclaré Jim Farley, le directeur général de Ford, dans un communiqué.

Le groupe "met aussi la pédale d'accélérateur sur les moteurs à combustion interne (ICE), ajoutant des technologies connectées (...) et des versions hybrides à nos véhicules les plus rentables et les plus populaires", a-t-il ajouté.

La nouvelle Mustang emprunte des traits aux précédentes versions de la voiture dans la conception de sa calandre ou de l'éclairage. Elle propose aussi des technologies plus récentes, comme un bouton sur la clé permettant d'entendre le bruit d'un moteur vrombissant d'un simple clic.

Dans un salon aux ambitions revues à la baisse après deux éditions annulées par la pandémie de Covid-19 et avec des constructeurs préférant désormais présenter leurs dernières nouveautés en ligne, le lancement de la Mustang mercredi soir ramenait aussi un peu du panache des éditions précédentes.

Ford avait invité les propriétaires de Mustang à venir, en caravane, jusque dans les rues de la ville et encouragé les participants à la soirée à venir avec les vêtements de leur période favorite dans l'histoire de la voiture.

jmb/jum/jul/led

© 2022AFP