webleads-tracker


Fonderie de Bretagne (groupe Renault): Le Drian "très mobilisé"

Constructeurs

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian s'est dit "très mobilisé" lundi pour l'avenir de la Fonderie de Bretagne à Caudan (Morbihan), que le groupe automobile Renault envisage de céder.

"C'est un processus que je suis très attentivement", assure l'ancien président de la région Bretagne, dans un entretien au quotidien régional Le Télégramme.

"Car derrière les salariés de Caudan, il y a une histoire, des combats et des collectivités qui ont beaucoup investi dans ce site, dont la région Bretagne. Je crois en l'avenir de cette entreprise et suis très mobilisé sur ce projet", ajoute le ministre.

Il y a une semaine, le PDG du constructeur français Jean-Dominique Senard a évoqué la possibilité d'une cession de l'usine. "Clairement je pense que cette entreprise n'a pas vocation à rester dans le groupe Renault (...) Parmi les solutions que nous allons discuter (...) la cession en fait partie", a-t-il déclaré lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

S'agissant du Brexit, M. Le Drian a estimé que la pêche ne devait pas "être la variable d'ajustement de la négociation". "Force est de constater que les négociations n'ont pas avancé jusqu'ici. Je le regrette et le temps presse, mais je ne me résigne pas", affirme-t-il.

aag/db/it

© 2020AFP