webleads-tracker


Fiat dévoile la Giulia, pilier de la relance d'Alfa Romeo

Constructeurs

Le constructeur automobile Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a dévoilé mercredi sa dernière-née, une Alfa Romeo baptisée "Giulia", appelée à devenir l'un des produits-clé de sa conquête du marché haut de gamme.

Conçue pour rivaliser avec les meilleurs bolides allemands, la Giulia est le premier de huit nouveaux modèles annoncés il y a un an dans le cadre de la relance de cette marque italienne plus que centenaire, qui a bénéficié pour ce faire d'une enveloppe de 5 milliards d'euros.

La voiture a été présentée en grande pompe à la presse à Arese, en banlieue de Milan, lors d'un événement auquel a participé le ténor italien Andrea Bocelli. L'objectif de FCA est de plus que quintupler les ventes d'Alfa Romeo d'ici à 2018 à 400.000 unités.

La Giulia est dotée d'un moteur de 6 cylindres à 510 chevaux et peut passer de zéro à 100 km/h en 3,9 secondes. Son design est présenté comme "distinctement italien".

"La journée d'aujourd'hui représente la conclusion d'un long processus de développement auquel nous avons consacré ces dernières années les meilleurs énergies de l'entreprise", a souligné lors de la présentation le directeur général de FCA, Sergio Marchionne.

Selon lui, la relance d'Alfa Romeo a été rendue possible par la récente fusion de Fiat avec Chrysler, qui s'est traduite par la naissance l'an dernier de FCA, aujourd'hui septième constructeur mondial. Fiat seule n'aurait pas eu les ressources financières ni techniques, ni le réseau de distribution nécessaires, a-t-il expliqué.

La naissance de Giulia intervient dans une période d'incertitudes pour FCA, dont les avances à son rival General Motors ont été rejetées une nouvelle fois début juin par la patronne de ce dernier, Mary Barra.

ahe/pre

© 2015AFP