webleads-tracker


Fiat Chrysler: ses prévisions 2019 déçoivent, le titre perd 12%

Constructeurs

Le constructeur automobile italo-américain Fiat Chrysler (FCA) a annoncé jeudi une hausse de 3,5% de son bénéfice net en 2018, mais le titre a dévissé de plus de 12% en raison d'objectifs 2019 jugés décevants.

Le bénéfice net annuel a atteint 3,6 milliards d'euros, avec un bond de 60,8% au quatrième trimestre.

Le chiffre d'affaires est lui en progression de 4%, à 115,4 milliards d'euros.

Mais, si les livraisons de véhicules sont en hausse de 2,1% sur l'année, elles sont en recul de 5,6% au quatrième trimestre.

De plus, les objectifs pour 2019 ont déçu les investisseurs. Le groupe prévoit un bénéfice opérationnel (Ebit) ajusté supérieur à 6,7 milliards d'euros, le niveau de 2018, alors que les analystes tablaient sur 7,7 milliards.

Le groupe mise aussi sur un bénéfice ajusté par action inférieur à 2,70 euros, soit moins que les 3 euros en 2018. Le flux de trésorerie est également revu en forte baisse: Fiat Chrysler l'anticipe supérieur à 1,5 milliard, contre 4,4 milliards en 2018.

Et aucune mention n'a été faite du chiffre d'affaires ou du bénéfice net.

Conséquence: le titre a dévissé de 12,20% à 13,38 euros à la Bourse de Milan, dans un marché en recul de 2,59%.

Lors d'une conférence téléphonique avec les analystes, le patron du groupe, Michael Manley, s'est néanmoins concentré sur les nouvelles positives.

"2018 a été une année exceptionnelle" pour FCA, qui a enregistré des résultats record, a-t-il affirmé.

Il a notamment cité la vente de l'équipementier Magneti Marelli, qui "renforce notre position et permet de distribuer un dividende extraordinaire aux actionnaires, tout en assurant un futur à la société vendue".

Et selon lui, 2019 représentera pour FCA une "pierre angulaire", car le groupe recommencera à verser un dividende, ce qui n'était "pas arrivé depuis une décennie", parallèlement au dividende extraordinaire pour la vente de Magneti Marelli. Cette cession doit être finalisée au deuxième trimestre 2019.

cco/nas

© 2019AFP