webleads-tracker


Faurecia salué en Bourse pour ses résultats 2019

Equipementiers

Le titre de l'équipementier automobile Faurecia montait de plus de 5% lundi matin à la Bourse de Paris, le groupe ayant réussi à maintenir sa rentabilité l'an dernier et à dégager un flux de trésorerie supérieur aux attentes.

A 10H49 (09H49 GMT), l'action Faurecia progressait de 5,32% à 45,31 euros, dans un marché en timide hausse de 0,12%.

Faurecia, filiale du constructeur PSA, a réussi à maintenir sa rentabilité l'an dernier, en gagnant des parts de marché dans une industrie automobile en crise, et prévoit de maintenir le cap en 2020.

Le spécialiste français des sièges et des intérieurs de véhicules a certes publié lundi un recul de son bénéfice net de 16% sur 2019, à 590 millions d'euros.

Mais au-delà du bénéfice net, lesté essentiellement par des charges de restructuration pour s'adapter à la conjoncture dégradée et des coûts liés à l'acquisition du groupe d'électronique japonais Clarion, les indicateurs d'activité résistent bien.

"Les ventes et l'Ebit (bénéfice opérationnel courant) sont conformes aux attentes tandis que le flux de trésorerie disponible est ressorti environ 20% au-dessus du consensus", ont souligné dans une note les analystes de Jefferies.

Le groupe, consolidé dans les comptes de PSA (Peugeot, Citroën) qui détient 46,3% du capital, a vu son chiffre d'affaires progresser l'an dernier de 1,4% à 17,8 milliards d'euros tandis que le bénéfice opérationnel a légèrement augmenté (+0,7%) sur l'exercice, à 1,28 milliard d'euros, soit un taux de marge de 7,2% (-0,1 point par rapport à 2018).

Hors charges liées à l'intégration de la filiale japonaise, ce taux aurait au contraire progressé de 0,1 point à 7,4%.

Les flux de trésorerie ont bondi de 11,2% à 587 millions d'euros.

Par ailleurs, "les perspectives (du groupe) pour 2020 sont légèrement meilleures que ce qu'il avait laissé entendre au quatrième trimestre 2019 puisque Faurecia s'attend à une surperformance de 100 à 200 points de base de la croissance de ses ventes par rapport à la production mondiale, contre 100 à 150 points précédemment", ont complété les analystes de Jefferies.

Faurecia, qui après avoir atteint ses objectifs 2019 espère continuer de résister en 2020 à une nouvelle baisse du marché automobile mondial, table également sur une marge opérationnelle supérieure à 7,2% des ventes et des flux de trésorerie supérieurs à 500 millions d'euros.

jra/tq/nth

© 2020AFP