webleads-tracker


Faurecia finalise le rachat de la coentreprise SAS à Continental

Equipementiers

L'équipementier automobile français Faurecia a annoncé jeudi avoir finalisé l'acquisition auprès de Continental des 50% restants de leur coentreprise SAS, spécialiste de l'assemblage de modules pour l'intérieur des véhicules.

Ce rachat d'un montant de 225 millions d'euros, qui avait été annoncé le 14 octobre, a obtenu "l'autorisation par les autorités compétentes en matière de contrôle des concentrations", a indiqué Faurecia, filiale du constructeur PSA (Peugeot, Citroën, Opel), dans un communiqué.

SAS a réalisé en 2019 un chiffre d'affaires d'environ 740 millions d'euros. Le groupe basé en Allemagne emploie près de 4.490 collaborateurs.

Faurecia estime que l'opération contribuera à augmenter sa rentabilité. "Ce projet est immédiatement relutif pour Faurecia en termes de marge opérationnelle, de résultat net et de rentabilité des capitaux investis", a souligné l'équipementier.

"SAS dispose d'un carnet de commandes à fort potentiel de croissance et le développement des ventes poursuivra son accélération grâce à une diversification régionale et un élargissement du portefeuille clients, notamment en Chine", a ajouté Faurecia.

L'équipementier français, dont PSA envisage de se désengager dans le cadre de sa fusion avec Fiat, avait confirmé en novembre l'ensemble de ses objectifs annuels pour 2019 malgré un marché automobile plus difficile que prévu.

Il avait par ailleurs annoncé viser un chiffre d'affaires record de 20,5 milliards d'euros et une marge opérationnelle également record de 8% des ventes à l'horizon 2022.

Au mois d'octobre, Faurecia avait publié un chiffre d'affaires en hausse de 1,2% sur neuf mois, à 13,16 milliards d'euros, en données publiées, mais en recul de 3,1% à taux de change et périmètre constants, dans un marché en chute de 6%.

Sur le premier semestre 2019, Faurecia avait vu son bénéfice net progresser de 1% à 346 millions d'euros.

aro/tq/LyS

© 2020AFP