webleads-tracker


Emissions PL: Volvo Group provisionne près de 700 M EUR

Constructeurs

Le fabricant de poids lourds suédois Volvo Group a annoncé jeudi avoir provisionné 7 milliards de couronnes (683 millions d'euros) au quatrième trimestre 2018 pour couvrir les frais liés à la défaillance "sur certains modèles" d'un composant du système de contrôle des émissions.

La somme mise de côté a été calculée en fonction de "divers facteurs tels que le contrôle des véhicules, l'analyse statistique et le dialogue avec les autorités compétentes", a indiqué le constructeur scandinave dans un communiqué.

"La prochaine étape consistera à définir comment nous entreprendrons des actions correctives concernant le composant" défectueux "avec les autorités compétentes", a encore affirmé Volvo Group.

Le groupe avait découvert en octobre que le composant incriminé se dégradait plus vite que prévu, ce qui rendait les véhicules défectueux susceptibles de dépasser les limites d'émission fixées dans les pays aux normes les plus strictes.

Il avait alors affirmé que la majorité des véhicules concernés avaient été vendus en Amérique du nord et en Europe.

"La dégradation ne pose pas de problème de sûreté du produit et n'affecte pas la performance du véhicule dans d'autres domaines que le contrôle des émissions", a toutefois tenté de rassurer Volvo Group.

La provision devrait cependant, de l'aveu du groupe, tirer le résultat opérationnel du quatrième trimestre 2018 à la baisse.

Au mois d'octobre, le groupe avait fait part de résultats supérieurs aux attentes au troisième trimestre. En hausse de 38%, son bénéfice net s'était établi à 7,46 milliards de couronnes tandis que le chiffre d'affaires progressait de près de 21% sur un an, à 92,3 milliards.

dga-as/fka/cj

© 2019AFP