webleads-tracker


Dieselgate: Daimler menacé de sanction financière

Constructeurs

Le procureur de Stuttgart a ouvert une procédure administrative à l'encontre de Daimler dans le cadre du scandale des moteurs diesel truqués, exposant le constructeur allemand à une sanction financière, a appris l'AFP mercredi auprès du parquet.

Voir toutes les infos concernant l'affaire VW

"Nous avons ouvert hier une telle procédure administrative pour infraction" contre le fabricant des Mercedes-Benz, a indiqué un porte-parole du parquet.

Elle s'ajoute à l'enquête pénale en cours, qui vise quatre responsables chez Daimler, accusées de fraude et de publicité mensongère en lien avec la manipulation des émissions des véhicules diesel, selon cette même source.

Dans d'autres procédures administratives similaires et liées au "Dieselgate", la marque Volkswagen a déjà dû payer la somme record d'un milliard d'euros et sa filiale de voitures premium, Audi, une amende de 800 millions d'euros.

Contacté, Daimler a confirmé être visé par une telle procédure et a déclaré "coopérer pleinement" avec les autorités.

Le constructeur a été sommé par l'agence allemande de l'automobile KBA de rappeler 700.000 véhicules dans le monde, dont 280.000 en Allemagne, équipés de logiciels "illicites". Le groupe a fait appel de cette décision.

L'équipementier Bosch, la marque Porsche ainsi que le constructeur BMW sont également visés par des enquêtes pénales et pourraient écoper d'une amende dans ce dossier tentaculaire, qui a éclaté quand Volkswagen a admis en 2015 avoir truqué 11 millions de ses véhicules dont 2,4 millions vendus en Allemagne.

Plusieurs responsables de Volkswagen restent également visés par des enquêtes pénales, tandis que le groupe fait face à des dizaines de milliers de plaintes de consommateurs.

ys/dar/nas

© 2019AFP