webleads-tracker


Des géants français unissent leurs recherches sur la mobilité

Constructeurs, Equipementiers

Quatre géants de l'industrie française vont mettre en commun leurs recherches sur la mobilité électrique, connectée et autonome, à l'initiative du constructeur automobile Renault, ont annoncé les partenaires vendredi.

Atos, Dassault, STMicroelectronics et Thales vont collaborer avec le groupe automobile à partir du mois de septembre dans la cadre de cette alliance, baptisée "Software République".

Les partenaires travailleront notamment sur la connectivité entre le véhicule et son environnement, les systèmes de simulation et de gestion des données, ainsi que des solutions pour simplifier la recharge, au Technocentre de Renault à Guyancourt (Yvelines).

Une des premières pistes de recherche sera de permettre à une voiture électrique d'être automatiquement reconnue quand elle se branche sur une borne compatible pour effectuer une charge facturée sans action de la part de l'utilisateur.

Les partenaires comptent également proposer des offres de mobilité clés en main à des collectivités territoriales, adaptées aux caractéristiques de chaque territoire.

"On peut montrer qu'on a tout ce qu'il faut en Europe pour construire la mobilité de demain", a souligné le directeur général de Renault Luca De Meo, lors d'une conférence de presse en ligne.

Dassault fournira notamment son environnement virtuel collaboratif, Atos son "expertise digitale en matière de réduction de l'empreinte carbone", STMicroelectronics "ses innovations en produits et solutions semiconducteurs", et Thales son "expertise en intelligence artificielle, cyber-sécurité et en connectivité", ont précisé les groupes dans un communiqué.

Cet "écosystème" se veut ouvert à d'autres entreprises, grandes et petites. La "Software République" compte créer un fonds d'investissement et un incubateur pour accompagner des start-up.

© 2021AFP