webleads-tracker


Covid-19 et pénurie de puces maintiennent Tata Motors dans le rouge

Constructeurs

Le constructeur automobile indien Tata Motors a réduit ses pertes au premier trimestre de son exercice décalé 2021/2022, porté par un bond de 108% de son chiffre d'affaires, même si ses résultats continuent d'être affectés par la pandémie et la pénurie de semi-conducteurs.

Les pertes nettes consolidées du groupe, propriétaire des marques Jaguar et Land Rover, ont atteint 44,5 milliards de roupies (510 millions d'euros) entre avril et juin, en recul de 47% sur un an, a-t-il annoncé lundi dans un communiqué.

Bien qu'une nouvelle vague brutale de contaminations au Covid-19 ait entraîné la fermeture temporaire d'usines en avril, les restrictions ont été moins sévères que la fermeture totale imposée il y a un an.

Le chiffre d'affaires trimestriel du géant indien de l'automobile a, lui, plus que doublé, atteignant 664 milliards de roupies (7,5 milliards d'euros).

Les ventes de sa filiale britannique de voitures de luxe Jaguar Land Rover (JLR) ont bondi de 68%, marquant la poursuite de son redressement.

Cependant, la pénurie mondiale de semi-conducteurs a affecté la production de JLR, entraînant une perte avant impôts de 110 millions de livres sterling (128,7 millions d'euros) sur le trimestre.

Début juillet, le constructeur britannique avait déclaré que la pénurie de puces pourrait entraîner une réduction de moitié de ses ventes, par rapport à ce qu'il prévoyait initialement, au cours du trimestre juillet-septembre.

"Bien que l'environnement actuel reste difficile, nous continuerons à nous adapter et à gérer les éléments qui sont sous notre contrôle", a déclaré le directeur général de JLR, Thierry Bolloré, cité dans un communiqué.

"Nous restons encouragés par la force de la demande pour nos véhicules", a-t-il ajouté.

Tata Motors a souligné que "les problèmes liés aux semi-conducteurs, à la hausse du prix des produits de base et à l'incertitude liée à la pandémie auront un impact à court terme" sur ses résultats.

Mais bonne nouvelle, son pôle véhicules électriques a enregistré des résultats encourageants, avec 1.715 unités vendues, le meilleur chiffre jamais atteint par le groupe sur un trimestre.

ng/amu/tw/jfx/cco/abx

© 2021AFP