webleads-tracker


Coronavirus: plus de la moitié des camions à l'arrêt en France

Services

Plus de la moitié des camions habituellement en circulation en France restent à l'arrêt à cause de la crise du coronavirus, malgré un petit mieux par rapport à la fin mars, a annoncé vendredi la Fédération nationale du transport routier (FNTR).

"En moyenne, 52% des camions sont à l'arrêt, contre 59% il y a 15 jours", estime dans un communiqué la fédération, à partir d'un sondage auprès de ses adhérents. Ces chiffres s'entendent sans les camions transportant des denrées alimentaires.

De nombreuses activités économiques sont ralenties, voire arrêtées, par le strict confinement imposé depuis un mois par les autorités françaises pour lutter contre la propagation du coronavirus.

En conséquence, le secteur du transport routier est privé de nombreux clients et plus d'un quart des transporteurs (27%) sont complétement à l'arrêt. Mais les situations sont contrastées selon les types de denrées transportées.

"Les trois secteurs les plus impactés sont le transport lié au secteur de l'automobile (92% des entreprises à l'arrêt total), le déménagement (75%) et la livraison de meubles et de menuiseries (75%)", détaille l'organisation.

"Cela révèle toute l'hétérogénéité de l'impact de la crise sanitaire sur le secteur (...) avec certains types de transports sous tension - alimentaire, produits de première nécessité -, alors que d'autres types de transport sont pratiquement à l'arrêt", poursuit-elle.

Le secteur s'attend, par ailleurs, à une crise durable. Une étude séparée de la fédération, celle effectuée chaque trimestre, témoigne du pessimisme des chefs d'entreprise.

"Pour le 2e trimestre 2020, les chefs d'entreprise sont très inquiets pour leur activité", résume l'organisation.

"L'indicateur qui évalue l'activité future plonge littéralement pour se situer nettement au-dessous de sa moyenne habituelle", détaille-t-elle. "L'ampleur de cette chute est inédite depuis 2013."

© 2020AFP