webleads-tracker


Coronavirus: les constructeurs auto demandent un soutien financier (ACEA)

Constructeurs

L'association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) a lancé vendredi un appel pressant pour un soutien financier à l'industrie automobile qui affronte selon elle "la pire crise" jamais traversée par ce secteur.

"Avec l'ensemble de la production proche de l'arrêt et un réseau commercial effectivement fermé, les emplois de quelque 14 millions d'Européens sont à présent en jeu", a indiqué l'ACEA dans un communiqué.

"Nous appelons à des actions fortes et coordonnées au niveau national et européen pour apporter un appui immédiat en liquidités aux constructeurs automobiles, leurs fournisseurs et leur réseau commercial", selon le texte de l'organisation qui représente 16 constructeurs automobiles européens.

"Il est clair qu'il s'agit de la pire crise jamais traversée par l'industrie automobile", a déclaré Eric-Mark Huitema, directeur général de l'ACEA, cité dans le communiqué.

La filière automobile est en grande difficulté à cause de la crise économique liée au coronavirus.

Mardi, la Plateforme automobile (PFA), qui regroupe les principales entreprises du secteur en France, a appelé à la préparation d'un plan de relance pour la sortie de crise, tout en saluant les mesures d'urgence prises par le gouvernement pour soutenir les entreprises.

Depuis lundi, les poids lourds de l'automobile européenne annoncent les uns après les autres des fermetures d'usines pour une durée indéterminée. Renault, PSA, Volkswagen, Fiat, Toyota, Volvo Cars et Michelin ont notamment déjà indiqué qu'ils suspendaient l'essentiel de leur production en Europe, en raison des mesures de confinement prises pour protéger la population.

Renault a en outre annoncé la suspension de ses activités sur les sites de Mioveni (Roumanie), Tanger et Casablanca (Maroc) ainsi qu'à Cacia (Portugal). Le constructeur avait déjà arrêté sa production en Slovénie, en Espagne et en France.

sw/tq/eb

© 2020AFP