webleads-tracker


Coronavirus: les automobilistes face au confinement (Etude Yespark)

Services

Yespark, spécialiste de la location de place de stationnement longue durée, dévoile les tendances observées en matière d’utilisation de véhicules suite à l’annonce des mesures de confinement par les autorités dans le contexte de la crise sanitaire du covid 19. Grâce au nombre d’ouvertures de portes de parkings, Yespark a analysé les mouvements de ses 16 000 abonnés du 16 mars au 12 avril.

Lien vers le site ici

 

Un pic d’utilisation des véhicules J-1 avant le confinement

Pour limiter la propagation du coronavirus, le gouvernement a annoncé le 16 mars 2020 des mesures visant à protéger la population. La veille de la mise en place de ces mesures exceptionnelles, les comportements des automobilistes ont été impactés : réticence pour emprunter les transports en commun ou envie d’exode ont poussé les Français à davantage utiliser leurs voitures.  Les données Yespark indiquent 8% d’utilisation de plus de véhicules un jour avant le confinement en comparaison à un lundi classique.

 

3 fois moins d’utilisation de véhicules depuis le début du confinement

Depuis le 17 mars 2020, les données collectées Yespark confirment que les Français utilisent 3,3 fois moins leur véhicule, ce qui correspond à une baisse de trafic d’environ 70%. En Italie, où Yespark opère également,  3,6 fois moins de déplacements dans les villes de Milan, Turin et Bologne ont été comptabilisés

 

Des usages qui varient  selon les villes 

Yespark constate de fortes disparités entre les villes. Ainsi Strasbourg, Paris et Nantes composent le podium des villes qui connaissent la plus fort baisse du taux d’utilisation du véhicule avec respectivement une baisse de l’ordre de 4,4; 4,1 et 3,6. Ces différences s’expliquent notamment par le fait que certaines municipalités ont mis en place des mesures bien plus restrictives que celles imposées à l’échelle nationale.

 

Les prémisses d’un relâchement ?

Yespark observe une hausse légère mais constante du nombre d’utilisation des véhicules par ses abonnés. Après la première semaine de confinement, l’utilisation du véhicule passe de 28% en semaine 2 (par rapport à la semaine précédent le confinement), à 30% en semaine 3 pour atteindre 34 % en semaine 4.

“Depuis la mise en place des mesures de confinement, Yespark est l’observateur privilégié des comportements des automobilistes. Les données dont nous disposons laissent à penser qu’ils sont plutôt respectueux des consignes. Nous nous attendons à de nouvelles évolutions qui suivront le calendrier du déconfinement”, précise Thibaut Chary, cofondateur de Yespark.