webleads-tracker


Coronavirus: le marché auto chinois pourrait baisser de 7%

Constructeurs

Le recul du marché automobile chinois pourrait aller jusqu'à 7% en 2020 sous l'effet de l'épidémie de nouveau coronavirus, a estimé jeudi la fédération des constructeurs allemands VDA, qui tablait jusque-là sur une contraction de 2%.

"Le début de l'année était faible", a admis Hildegard Müller, présidente du puissant lobby industriel allemand lors d'une conférence de presse, alors que les ventes des 15 premiers jours de février se sont effondrées de 92% sur un an.

"Avant la crise du coronavirus nous nous attendions déjà à une baisse du marché chinois de 2% et nous calculons actuellement un scénario où le recul pourrait être de 7%", a-t-elle ajouté. "Nous ne pouvons pas attendre une reprise rapide."

Selon la Fédération chinoise des constructeurs de voitures individuelles (CPCA), le plongeon des livraisons de voitures pourrait être de 70% sur un an pour l'ensemble de février, et de 40% sur les deux mois cumulés de janvier-février.

"Le coronavirus gèle le plus important marché automobile mondial", a commenté Ferdinand Dudenhöffer, expert allemand du secteur automobile.

Si les baisses de production liées aux difficultés d'approvisionnement "peuvent être rattrapées", "la baisse de la croissance et l'absence de demande sont des effets persistants", estime l'universitaire.

La faiblesse du marché chinois, déjà en baisse de près de 10% en 2019 sous l'effet des conflits commerciaux, expose surtout les constructeurs et équipementiers allemands, qui réalisent 35% de leur chiffre d'affaires en Chine, à de "grands risques", juge M. Dudenhöffer.

L'expert prévoit de son côté un recul de 8% des ventes en Chine, à 19,3 millions de voitures.

Ailleurs dans le monde, la VDA s'attend à une baisse de 3% sur les marchés européens et américains, ne permettant pas de compenser la chute des ventes en Chine.

L'organisation prévoit une baisse du marché mondial à 3% pour 2020.

L'agence de notation Moody's s'est déjà montrée pessimiste mercredi pour les ventes mondiales de voitures en abaissant sa prévision annuelle en raison du virus.

Elles devraient diminuer désormais d'environ 2,5% en 2020, contre une petite baisse de 0,9% encore entrevue en début d'année.

© 2020AFP