webleads-tracker


Continental veut fermer son usine de pneus à Aix-la-Chapelle

Equipementiers

L'équipementier automobile allemand Continental compte fermer d'ici fin 2021 son usine de pneus à Aix-la-Chapelle où 1.800 personnes sont employées, a expliqué mardi un porte-parole du groupe.

Le projet s'inscrit dans un vaste plan de restructuration en cours depuis septembre 2019 alors que le secteur automobile était déjà mal en point, et qui a été étendu en début du mois sur fond de pandémie de coronavirus.

Au total, près de 30.000 emplois sur 232.000 dans le monde seront "modifiés, délocalisés ou abandonnés" d'ici 2029, dont 13.000 en Allemagne, pour réaliser un milliard d'euros d'économies annuelles dès 2023.

"Nous avons trop de capacités dans la production de pneus" alors que le "marché baisse", a détaillé un porte-parole du deuxième équipementier mondial à l'AFP.

"C'est une évolution que nous voyons depuis des années" mais que "le virus a encore renforcée", a-t-il ajouté.

Le syndicat IG BCE fustige dans un communiqué "une gestion du siècle dernier", des "erreurs de management" et le "sacrifice" d'un site "profitable", qui n'est "justifié ni par la transformation de l'industrie automobile ni par la crise" du Covid-19.

Francesco Grioli, représentant du personnel qui siège également au conseil d'administration de Continental, promet "de la résistance à tous les niveaux".

Pilier de l'économie allemande, le secteur automobile est confronté, en plus du coronavirus et de la chute sans précédent des ventes que la pandémie a entraîné, au virage complexe et coûteux vers la mobilité électrique mettant sous pression les constructeurs mais surtout les nombreux équipementiers dans le pays.

ys/oaa/pcm

© 2020AFP