webleads-tracker


Continental fait plonger l'automobile à Francfort

Equipementiers, Services

La Bourse de Francfort a fini en hausse mercredi, le Dax grignotant 0,04% alors que le secteur automobile était à la peine après un avertissement sur résultats du fournisseur Continental.

L'indice vedette a gagné 5,26 points pour finir à 12.590,83 points. Le MDax des valeurs moyennes a terminé en hausse de 0,56% à 26.041,60 points.

"Le marché subit un test: il s'agit de voir si les investisseurs qui ont réussi à faire remonter le Dax après la salve de mauvaises nouvelles, peuvent maintenant faire une passe avec la balle, ou s'ils vont finir par jeter le maillot", métaphorise Jochen Stanzl, analyste chez CMC Markets.

La bonne tenue de Wall Street, soutenue par des résultats trimestriels encourageants (Morgan Stanley, United Continental...), n'a pourtant pas permis à la place francfortoise de maintenir l'élan des dernières séances.

L'indice allemand, qui avait démarré mercredi à l'équilibre a ripé à la mi-séance sur les mauvaises nouvelles venues de son secteur-clé, l'automobile.

Continental a chuté de 4,05% à 217,80 euros. Le fabricant de pneumatiques a abaissé ses prévisions de bénéfices en raison d'effets de changes pénalisant l'euro. Cela se traduit par une charge de 150 millions d'euros pour le premier semestre 2018.

Dans la foulée les valeurs automobiles allemandes ont été mises sous pression. Daimler a perdu 1,17% à 65,23 euros et BMW 0,46% à 90,80 euros.

Volkswagen a reculé de 0,22% à 174,36 euros. Sa marque Porsche a été visée mercredi par de premières perquisitions liée au vaste scandale des moteurs diesel truqués. D'autres recherches ont aussi été menées chez Audi, autre marque du groupe VW.

Le cour de la compagnie d'électricité RWE est monté de 2,89% à 21,69 euros, soutenu par un relèvement de recommandation de "conserver" à "achat" des analystes de Berenberg, hissant l'énergéticien en tête de Dax.

dar/dac/jpr

© 2018AFP