webleads-tracker


Conseil de surveillance VW: de Piech à Pötsch

Constructeurs

Le directeur financier de Volkswagen, Hans Dieter Pötsch, est parti pour présider le conseil de surveillance du géant européen de l'automobile, selon un communiqué diffusé jeudi, qui lève un suspense de plusieurs mois sur l'identité du prochain contrôleur en chef.

Voir l'autre dépêche AFP sur le sujet

Le comité directeur et la commission des nominations du conseil de surveillance de Volkswagen comptent faire élire M. Pötsch, 64 ans, à ce poste clé lors d'une assemblée générale extraordinaire en novembre, selon un communiqué.

Ils apportent ainsi leur soutien à une proposition faite par les représentants des actionnaires au sein du conseil de surveillance de Porsche SE, holding détenant la majorité des parts du groupe Volkswagen.

Le syndicaliste Berthold Huber préside pour le moment par intérim le conseil de surveillance de Volkswagen, depuis le départ de ce poste du patriarche Ferdinand Piëch.

Ce dernier, petit-fils de l'inventeur de la Coccinelle, avait démissionné fin avril de toutes ses fonctions au sein du groupe allemand après avoir été désavoué pour avoir retiré sa confiance au patron Martin Winterkorn.

Depuis, plusieurs noms circulaient sur le possible remplaçant du patriarche qui a façonné le groupe aux douze marques pendant des décennies.

Une décision sur la succession de M. Pötsch, directeur financier depuis 2003, "sera prise rapidement", précise le communiqué.

Quand à Martin Winterkorn, il ressort grand vainqueur de la lutte non sollicitée avec Ferdinand Piëch puisque le comité directeur du conseil de surveillance veut le reconduire pour deux ans, jusqu'à fin 2018, à la tête du groupe allemand. La décision définitive est attendue le 25 septembre.

esp/mtr/tes

© 2015AFP