webleads-tracker


CO2: les constructeurs subordonnent les normes aux bornes (ACEA)

Constructeurs

Les normes d'émissions de CO2 peuvent être durcies, mais seulement si elles sont liées à des objectifs de déploiement de bornes de recharge pour les véhicules électriques, ont fait valoir mercredi les constructeurs automobiles européens. La Commission européenne prépare actuellement la future norme Euro 7, qui pourrait donner un coup fatal aux moteurs diesel et à essence.

"Nous devons utiliser toutes les chaînes de propulsion disponibles pour réduire l'empreinte carbone de notre flotte automobile", a souligné dans un communiqué Oliver Zipse, président de l'Association des constructeurs européens (ACEA) et président du conseil d'administration de BMW.

"Pour l'adoption des véhicules électriques, une logique simple s'applique: le nombre de points de recharge (électrique) et de stations hydrogène que les États européens s'engagent à installer doit déterminer des objectifs réalistes en termes de C02 pour 2030", a précisé M. Zipse.

Pour atteindre les objectifs du "Pacte vert" européen, il faudrait atteindre un million de bornes en accès libre d'ici 2024, et trois millions d'ici 2029, ainsi que mille stations à hydrogène, ont réclamé en février l'ACEA, l'association Transport & Environment et la fédération d'unions de consommateurs BEUC.

Les États membres devraient également adopter un cadre juridique pour accélérer le développement de bornes de recharges privées et publiques, selon l'ACEA.

Les ventes de véhicules électriques ont doublé en Europe en 2020 et celles d'hybrides rechargeables triplé, dépassant au total le million de véhicules vendus.

tsz/soe/LyS

© 2021AFP