webleads-tracker


Chine: PSA veut adopter une nouvelle stratégie pour sa marque DS

Constructeurs

PSA a indiqué lundi qu'il comptait déployer "une nouvelle approche stratégique" pour développer sa marque luxueuse DS en Chine, un marché où le constructeur automobile français est en perte de vitesse.

"La marque DS déploiera une nouvelle approche stratégique pour développer ses activités" en Chine, a décrit PSA auprès de l'AFP, en précisant qu'à ce stade le groupe ne ferait pas de commentaires supplémentaires sur son plan.

D'après les Echos, PSA va sous-traiter la production des DS après avoir cédé son usine de fabrication au conglomérat chinois Baoneng. Ce site, situé à Shenzhen, est détenu par une coentreprise unissant PSA au constructeur chinois Changan.

PSA a par ailleurs remercié son partenaire Changan "pour son soutien au cours des huit dernières années".

PSA traverse une grave crise en Chine, premier marché mondial. Ses ventes s'y sont effondrées ces dernières années.

Au premier semestre 2019, les ventes du groupe en Asie du Sud-Est, Chine comprise, ont atteint 64.000 unités. Une goutte d'eau dans un marché qui dépasse les 20 millions d'unités par an pour la seule Chine.

Sur la même période, les ventes de DS dans cette zone ont atteint 1.800 unités.

Le groupe PSA (marques Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall) avait présenté début septembre un nouveau plan stratégique pour remonter la pente en Chine, visant une meilleure rentabilité et 400.000 véhicules vendus en 2025.

Les difficultés de PSA dans ce pays clé n'ont pas empêché le groupe, qui doit fusionner avec Fiat-Chrysler, d'atteindre une rentabilité "record" au premier semestre, grâce à la solidité de ses activités en Europe.

vac/soe/eb

© 2019AFP