webleads-tracker


Chine : le Covid fait reculer les ventes VP

Constructeurs

Les ventes de voitures en Chine ont poursuivi en mai leur repli mais de façon moins abrupte, à la faveur d'une levée des restrictions sanitaires à Shanghai qui a permis à Tesla de tripler sa production.

Le mois dernier, quelque 1,35 million de voitures particulières ont été vendues sur le premier marché mondial, en baisse de 17% sur un an, a indiqué la Fédération chinoise des constructeurs de voitures individuelles (CPCA).

Sur un mois en revanche, elles s'affichent en forte hausse (+30%), galvanisées par un relatif assouplissement des mesures anti-Covid en Chine, selon la CPCA.

En avril, les ventes automobiles avaient connu une forte contraction (-40,4% sur un an), la plus importante depuis 2020.

La capitale économique chinoise Shanghai a été confinée par étapes à partir de fin mars en réponse à une flambée épidémique à l'échelle nationale, la plus virulente depuis 2020.

La mise sous cloche totale de la métropole a porté un coup rude à l'activité locale et aux nombreuses multinationales qui y sont implantées.

En avril, le géant américain de la voiture électrique, Tesla, avait été contraint de mettre à l'arrêt son usine de Shanghai durant trois semaines.

La levée de certaines restrictions sanitaires le mois dernier et l'octroi de dérogations a permis à certaines entreprises de reprendre ou d'accélérer leur production.

Tesla a ainsi pu sortir de son usine de Shanghai quelque 33.000 véhicules, contre moins de 11.000 en avril, selon les chiffres de la CPCA.

La Chine est le plus important marché pour la marque. L'entreprise d'Elon Musk y écoule un quart de sa production mondiale.

Les véhicules dits propres (électriques, hybrides ou à hydrogène) ont largement tiré les ventes au niveau national en mai: 421.000 modèles ont trouvé propriétaire, soit plus du double qu'un an plus tôt.

sbr/ehl/cm

© 2022AFP