webleads-tracker


C. Rollet, DG de Point S: On se trompe sur les réelles raisons de la fermeture de Béthune !

Réparateurs

" C'est officiel. L'usine de Bridgestone ferme ses portes. Et ni les propositions des politiques, ni celles des syndicats n'ont eu d'effets. Les annonces de fermetures d'usines de pneus se succèdent en France. Elles sont le résultat d'une fiscalité qui étouffe les entreprises. Comme je m'étais déjà exprimé sur le sujet lors de l'annonce de cette fermeture, ni la surproduction de pneus, ni la concurrence chinoise n'en sont la cause... "

" Les vraies difficultés des industriels et grands groupes, aujourd'hui en France, sont toutes autres.

Les entreprises sont étouffées par la pression fiscale, que ce soit sur les charges salariales ou l'impôt sur les sociétés qui n'est toujours pas au taux promis! Le taux d'imposition est beaucoup trop élevé et empêche les entreprises d'investir, d'embaucher, de mieux rémunérer... ou de sauver des emplois. Les manufacturiers ne vont pas réduire leur production, ils vont la délocaliser dans des pays, pas forcément très éloignés, pour en réduire leurs coûts.

L'agitation de certains politiques pour dénoncer des « fermetures scandaleuses et inacceptables » est stérile, c'est en amont qu 'il faut intervenir et rendre plus motivante, « l'offre » pour garder notre industrie en France, il serait plus profitable qu'ils travaillent à construire un nouveau modèle économique qui permettent aux entreprises de produire en France. La sortie de crise serait le bon moment pour relancer l'économie avec des exonérations de charges pour les Entreprises, la France doit retrouver une compétitivité internationale qu'elle a beaucoup perdu ses dernières décennies, elle doit être attractive, l'Allemagne s'y prépare, la Grande Bretagne aura les mains libres pour retrouver les investissements qu'elle pensait perdre au sein de l'Union Européenne, les économies Asiatiques et Nord-Américaines seront elles, déjà prêtes, c'est en ce sens que le Plan de Relance doit agir, profitons de cette année 2020 particulière, pour remettre en cause un système qui ne fonctionne plus. "