webleads-tracker


Bourse de Tokyo: le Nikkei finit en hausse de 0,99%

Services

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,99% jeudi, dans la foulée d'un net rebond mercredi, un élan motivé par un apaisement des craintes relatives aux tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

A l'issue des échanges, l'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a gagné 213,44 points à 21.816,19 points, et l'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau s'est apprécié de 0,62% (+10,04 points) à 1.616,05 points.

Les investisseurs tablent sur une accalmie entre Chine et Etats-Unis: le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross s'est félicité mercredi de la décision de Pékin de diminuer les taxes douanières sur les voitures fabriquées et importées des Etats-Unis, confirmant une information de presse.

"La bonne tenue d'autres marchés en Asie a aussi soutenu la place de Tokyo", a relevé Okasan Securities dans une note.

Les donneurs d'ordres ont en outre misé sur une révision de la stratégie industrielle chinoise qui ferait plus de place aux entreprises étrangères à horizon 2025, selon des courtiers.

Sur le volet des devises, le dollar stagnait à 113,44 yens tandis que l'euro remontait à 128,96 yens contre 128,52 yens mercredi à la fermeture de la place tokyoïte, ce qui favorise l'achat d'actions d'entreprises japonaises faisant affaire en Europe.

Du côté des valeurs, le laboratoire pharmaceutique Takeda, qui s'apprête à doubler de taille via l'acquisition de l'irlandais Shire, a rebondi de 7,05% à 3.980 yens. Il avait subi 4 séances négatives sur les 5 précédentes.

Hitachi s'est distingué par une baisse de 0,51% à 3.283 yens, après avoir pourtant nettement progressé en début de séance. Mercredi soir les médias japonais ont indiqué que le géant industriel mettait la dernière main à un projet d'acquisition de l'activité d'équipements pour réseaux électriques du groupe d'ingénierie helvético-suédois ABB pour 6,2 milliards d'euros.

"Les négociations pourraient être compliquées mais si tout va bien l'accord pourrait être conclu d'ici à la fin du mois", a indiqué le quotidien Nikkei.

"Il est exact que nous discutons de diverses évolutions de notre partenariat né en 2014 avec ABB, mais à ce stade rien n'est décidé", a indiqué Hitachi dans un bref communiqué.

Toshiba, autre géant agissant dans les même secteurs que Hitachi, a de son côté progressé de 0,87% à 3.450 yens.

Ont aussi été bien traités des groupes de BTP: Taisei a gagné 3,79% à 5.060 yens.

SoftBank Group, dont la filiale japonaise de télécommunications mobiles entrera en Bourse la semaine prochaine, a dévissé de 1,30% à 8.909 yens.

Chez les constructeurs d'automobiles, Toyota a cédé 0,36% à 6.870 yens, Honda a pris 1,03% à 3.114 yens et Nissan a gagné 1,36% à 937 yens. Son partenaire Renault doit tenir ce jour un conseil d'administration au cours duquel pourrait être évoqué le sort de son PDG, Carlos Ghosn, actuellement en garde à vue à Tokyo.

kap/jug

© 2018AFP