webleads-tracker


Bourse de Francfort: le Dax rebondit (+1,42%)

Services

La Bourse de Francfort a fini mercredi le mois d'octobre sur une note positive, le Dax gagnant 1,42%, soutenu par Wall Street et semblant s'abstraire pour un temps des incertitudes politiques et géopolitiques.

L'indice vedette a gagné 160,12 points sur la séance pour finir à 11.447,51 points. Le MDax des valeurs moyennes a, de son côté, pris 2,08%, à 24.180,16 points. Le TecDax a fini en progression de 2,59%, à 2.637,84 points.

Wall Street avait déjà terminé nettement dans le vert mardi et restait bien orientée mercredi, à la faveur de résultats encourageants de plusieurs grandes entreprises.

Les valeurs technologiques, dans la tourmente depuis plusieurs semaines, ont d'ailleurs profité mercredi de la hausse du secteur outre-atlantique: la Fintech Wirecard (+4,06% à 165,40 euros) a fini en haut du tableau, devant le fabricant de semi-conducteurs Infineon (+3,75% à 17,71 euros).

Mais malgré le rebond en fin de mois, la Bourse de Francfort a reculé de 6,53% en octobre, mois marqué par plusieurs crises boursières dans le monde et, cette année, lesté également par une très forte volatilité.

Une série de sujets continueront d'ailleurs de peser au delà d'octobre sur les marchés, à commencer par le resserrement monétaire progressif de la Banque centrale américaine (Fed).

Le conflit entre Rome et Bruxelles au sujet du budget italien et la perspective d'un Brexit sans accord préoccupent aussi toujours les investisseurs.

S'ajoute à cela un climat commercial international tendu, qui a d'ores et déjà pesé sur les chiffres trimestriels de plusieurs grandes entreprises allemandes.

Ainsi, la saison des résultats est pour l'instant marquée par le recul du bénéfice net chez les poids lourds Deutsche Bank (+1,12% à 8,65 euros), BASF (+2,80% à 68,03 euros), Daimler (+0,46% à 52,36 euros) et Lufthansa (+2,60% à 17,76 euros).

Dans la branche auto, qui a également vu l'équipementier Continental (+1,99% à 145,95 euros) abaisser ses prévisions annuelles, Volkswagen (+1,38% à 148,76 euros) s'est cependant démarqué par son optimisme, maintenant ses objectifs de rentabilité.

BMW (-0,14% à 76,23 euros) doit publier ses résultats trimestriels mercredi 7 novembre, le même jour qu'Adidas (+2,92% à 208,00 euros) et avant Siemens (1,58% à 101,72 euros) et Deutsche Telekom (+0,76% à 14,50 euros) le 8 novembre.

Le nouveau titre du fabricant de gaz Naturel Linde Plc, né de la fusion de l'allemand Linde et de l'américain Praxair, a, lui, fini en baisse de 0,65% à 144,85 euros pour son troisième jour de cotation au Dax, où il a remplacé les actions de Linde. Linde Plc est également disponible depuis mercredi à la Bourse de New York, marquant l'accomplissement de la fusion, a annoncé le groupe mercredi.

ys/cj

© 2018AFP