webleads-tracker


BMW va s'équiper en batteries dans six usines partenaires

Constructeurs, Equipementiers

Le constructeur automobile allemand BMW a indiqué vendredi qu'il comptait s'approvisionner en batteries électriques dans six usines partenaires qui seront ouvertes en Amérique du Nord, Europe et Chine, afin d'équiper ses modèles vendus à partir de 2025.

Les usines, dont deux seront ouvertes dans chacune des trois régions, auront une capacité annuelle de "jusqu'à 20 gigawattheures" (GWh).

Contrairement aux fabricants qui, comme Tesla ou Volkswagen, ouvrent leurs propres usines de production de batteries, BMW a choisi de s'associer à des fabricants de cellules, notamment le géant chinois CATL, qui construit actuellement une première usine en Allemagne.

Le groupe chinois EVE Energy est le partenaire retenu pour deux sites, en Chine et en Europe, détaille BMW dans un communiqué, tandis que la recherche est en cours pour les usines en Amérique du Nord.

"BMW a déjà attribué des contrats" de plus de 10 milliards d'euros pour assurer l'approvisionnement en batteries pour sa gamme de voitures baptisée "Neue Klasse", commercialisée à partir de 2025.

Les coûts de fabrication de ces batteries -- rondes et non carrées comme la plupart de celles utilisées actuellement -- seront "jusqu'à 50% inférieures" à celles de générations actuelles.

Ces batteries représentent "un grand saut technologique en terme de densité énergétique, de vitesse de recharge et d'autonomie", explique Frank Weber, directeur chargé du développement technique chez BMW.

Le constructeur, pionnier de l'électrique avec sa i3 mais qui a depuis pris du retard sur la concurrence, vise des ventes cumulées de plus de deux millions de voitures purement électriques d'ici fin 2025.

Avant 2030, "50% des ventes mondiales du groupe pourraient être des voitures électriques", ajoute BMW.

Volkswagen veut devenir le premier constructeur européen à fabriquer lui-même une partie de ses batteries et à devenir ainsi moins dépendant de la production asiatique où Chine et Corée dominent ce savoir-faire.

Le groupe a lancé six projets de méga-usines européennes d'une capacité de 40 GWh chacune, ainsi qu'une aux États-Unis.

Le groupe Stellantis, issu de la fusion entre Peugeot-Citroën et Fiat-Chrysler, prévoit de construire au total cinq grandes usines de batteries en Europe et en Amérique du Nord.

© 2022AFP