webleads-tracker


BMW édite son SUV X5 en version hydrogène (Vidéo)

Constructeurs

Le constructeur d'automobiles allemand BMW a annoncé mercredi la production d'une petite série d'un de ses modèles phare, le X5, en version hydrogène, une technologie qu'il juge prometteuse dans la transition vers la mobilité bas carbone.

"La petite série de BMW iX5 Hydrogen entrera en service dans le monde entier à partir de la fin de cette année à des fins de test et de démonstration", indique le groupe dans un communiqué.

Les piles à combustible destinées à équiper ces véhicules tout-terrain de loisir ("SUV") seront "fabriquées dans le centre de compétence BMW dédié à la technologie hydrogène" à Munich, précise le groupe bavarois.

Cette flotte de véhicules sera équipée à la fois d'une pile à combustible et d'une batterie.

Alors que certains constructeurs, comme Volkswagen, misent tout sur les batteries électriques, le fabricant munichois estime de longue date que "l'hydrogène a un rôle clé à jouer sur la voie de la neutralité climatique", selon le PDG Oliver Zipse cité dans le communiqué.

Sur ce créneau, BMW estime jouer un rôle "pionnier", en raison notamment de sa coopération depuis 2013 avec le japonais Toyota, premier constructeur mondial et l'un des plus avancés sur la motorisation hydrogène.

BMW estime que cette technologie pourrait être mieux adaptée aux besoins de certains clients.

"Nous avons réussi à plus que doubler la production continue de la pile à combustible (...) tandis que le poids et la taille ont tous deux considérablement diminué", précise le groupe.

Selon la presse spécialisée, après cette production à petite échelle, BMW veut pouvoir commercialiser ce modèle à motorisation hydrogène en 2025.

Le développement des motorisations hydrogène est pour l'instant essentiellement dédié aux utilitaires et aux poids lourds. Sa production est très énergivore et encore largement tributaire d'énergies fossiles. Le manque de stations de distribution est aussi un frein à son développement.

BMW a indiqué en mars qu'il visait deux millions de modèles électriques sur les routes fin 2025, promettant 13 nouveaux modèles électriques en trois ans et une révolution à venir pour la marque Mini.

smk/mj

© 2022AFP