webleads-tracker


Autosur rejoint le CNPA

Services

Après Dekra et Autovision, Autosur est le 3ème réseau de contrôle technique à rejoindre le CNPA. L'arrivée d'Autosur au CNPA vient ainsi renforcer la représentativité de sa branche Contrôle technique, au sein de laquelle tous les professionnels du métier sont représentés : centres indépendants, centres affiliés et réseaux. Le CNPA voit ainsi confortée la légitimité de ses actions pour la promotion du contrôle technique, auprès des pouvoirs publics comme des automobilistes.

En effet, la profession du contrôle technique doit aujourd'hui faire face à de nombreux défis : Transposition de la Directive européenne, contraintes réglementaires et/ou technologiques, application de la loi portant sur la transition énergétique ou encore contrôle technique des deux-roues etc.
 
Selon Bernard Desbouvry, Directeur Général de Secta Autosur « Pour relever ces défis, il est nécessaire d'avoir une action globale d'envergure nationale que seul un syndicat très puissant et représentatif tel le CNPA peut offrir ».
 
« Grâce à l'adhésion de Secta Autosur, la branche Contrôle Technique du CNPA s'impose encore un peu plus comme le représentant de la Profession. Ce poids économique et social nous permettra de faire avancer plus vite, les revendications légitimes du métier.
Le contrôle technique est au cœur des enjeux d'amélioration de la sécurité et de gestion dynamique et écologique des parcs ». Francis Bartholomé, Président national du CNPA.
 

À propos d'AUTOSUR
Dirigé par Bernard Desbouvry depuis janvier 2008, le réseau Autosur est un des acteurs majeurs du Contrôle Technique en France ; il compte plus de 900 centres de contrôle technique sur l'ensemble du territoire, emploie 1 800 salariés pour 4 millions de contrôles réalisés par an. Il représente plus de 15% de parts de marché. Secta est aussi présent en Contrôle Technique Poids lourd avec l'enseigne Technosur.

 
À propos du CNPA
Le Conseil National des Professions de l'Automobile représente la 5ème branche économique de France avec 130 000 entreprises de proximité et 400 000 emplois non délocalisables. Le CNPA défend l'intérêt général des services de l'automobile en animant une dynamique de filière et en développant une approche prospective sur des thèmes communs à tous les métiers de la mobilité tels que l'activité économique, l'emploi, les nouvelles technologies, le développement durable ou encore l'économie circulaire.