webleads-tracker


Aston Martin : CA -37% et pertes triplées en 2020

Constructeurs

Aston Martin Lagonda a plus que triplé sa perte en 2020 à cause de la pandémie qui a freiné les ventes du constructeur automobile britannique de voitures de luxe, et en raison de charges de dépréciations.

Le chiffre d'affaires a chuté de 37% sur un an, freiné notamment par la fermeture des concessionnaires à cause des mesures de confinement.

Le groupe reste cependant optimiste sur son redressement grâce au plan de restructuration en cours, affirme-t-il dans un communiqué jeudi.

Il compte cette année voir "les premiers pas vers une rentabilité améliorée" et cible en 2024/2025 des ventes de 2 milliards de livres par an et un bénéfice d'exploitation de 500 millions de livres.

Mais le fabricant des voitures préférées de James Bond connaissait une érosion de ses ventes bien avant la crise sanitaire et avait accumulé les déboires.

Le constructeur a annoncé l'an dernier 500 licenciements dans le cadre d'une restructuration en pleine crise historique de l'automobile, l'un des secteurs les plus durement frappés par la pandémie.

Cet automne, le groupe a aussi acté un resserrement de son partenariat technologique avec Mercedes-Benz qui doit augmenter jusqu'à 20% sa part dans le capital du constructeur de voiture de luxe.

L'accord ouvre à Aston Martin l'accès à une série de technologies développées par la marque à l'étoile pour sa nouvelle génération de moteurs hybrides et électriques ainsi qu'à divers composants.

Les deux constructeurs collaborent depuis 2013.

L'an dernier, le groupe avait été sauvé d'une probable faillite par le milliardaire canadien Lawrence Stroll, qui a pris une participation de 25% au capital dont il est devenu président exécutif.

M. Stroll entend miser sur la F1 puisque son écurie, Racing Point, dont l'un des pilotes est Lance Stroll, le fils du milliardaire, va prendre le nom d'Aston Martin à partir de la saison 2021.

Il a nommé Tobias Moeres, ancien dirigeant de Mercedes-AMG, division de bolides de course de Daimler, comme directeur général, et ce dernier a pris les manettes opérationnelles du groupe en août.

ved/js/abx

© 2021AFP