webleads-tracker


Arconic: CA trimestriel à 3,2 milliards de dollars au T1

Equipementiers

Arconic, société née de la scission en novembre du géant de l'aluminium Alcoa, a annoncé mardi des résultats supérieurs aux attentes au premier trimestre grâce à de solides ventes en Amérique du nord.

Le bénéfice net est ressorti à 322 millions de dollars, soit un bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels, référence à Wall Street, de 33 cents contre 24 cents attendus en moyenne par les analystes financiers.

Le chiffre d'affaires trimestriel s'établit à 3,2 milliards de dollars, contre 3 milliards escomptés, a ajouté l'entreprise, dont ce sont les premiers résultats depuis son indépendance le 1er novembre.

"De fortes réductions de coûts et des vents porteurs nous ont permis d'enregistrer un premier trimestre 2017 meilleur que prévu", a expliqué le PDG par intérim, David Hess, cité dans le communiqué. Les dépenses ont diminué de 10% à 2,71 milliards de dollars au 31 mars comparé au 31 décembre.

A Wall Street, le titre bondissait de 4,34% à 28,15 dollars dans les échanges électroniques suivant la séance. Il avait déjà gagné 3,37% pendant la session.

Le groupe est l'ex-division de produits finis pour l'automobile, l'aérospatiale et la construction du géant de l'aluminium Alcoa.

Il fournit par exemple des composants pour les moteurs d'avion à base d'alliages de nickel, de titane et d'aluminium et des alliages d'aluminium pour des châssis et la carrosserie des voitures.

Sa solide performance trimestrielle intervient quelques jours après la démission du PDG, Klaus Kleinfeld, suite à un bras de fer avec le fonds d'investissement américain Elliott Management, qui détient 13,2% du capital d'Arconic.

Mardi, Arconic n'a pas fait de commentaire sur le rejet la veille par Elliott de sa main tendue, une décision augurant d'une guerre des résolutions lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires (AG) reportée sine die par la direction.

Elliott exige un changement de leadership chez Arconic, nécessaire, selon lui, pour améliorer la rentabilité. Pour obtenir gain de cause, le fonds menace de présenter une liste d'administrateurs pour renouveler le conseil d'administration.

lo/jld/cj

© 2017AFP