webleads-tracker


AR Industrie: prolongation de la période d'observation

Equipementiers

Le tribunal de commerce d'Orléans a ordonné la prolongation jusqu'au 16 juillet de la mise en observation de l'entreprise AR Industrie de Diors (Indre), placée en redressement judiciaire le 16 janvier dernier pour un mois, a-t-on appris mercredi auprès des syndicats.

Les dettes de l'entreprise, estimées à 9 millions d'euros, dont 2,6 millions de retards de paiement à l'Urssaf, restent ainsi gelées.

La direction du groupe TM France, qui avait racheté en 2015 l'ancienne Française de Roues (F2R), alors également en redressement judiciaire, n'a pas répondu aux questions d'un journaliste de l'AFP.

TM France, présidé par l'ancien patron de ValEo Thierry Morin, est également propriétaire de l'entreprise Sintertech (métallurgie). L'offre de reprise de F2R par TM France avait été préférée en 2015, contre l'avis des salariés, à celle du groupe de fonderie Arche.

AR Industries, seul fabricant français de jantes automobiles en aluminium, emploie 390 salariés à Diors.

© 2018AFP