webleads-tracker


ALD surfe sur les tensions du marché

Services

Le loueur ALD a publié jeudi un résultat net "record" de 258 millions d'euros au troisième trimestre grâce aux tensions sur le marché de l'automobile d'occasion.

La filiale de Société Générale, spécialisée dans la gestion de flottes, la location longue durée de véhicules et les nouvelles mobilités, a réalisé près de 2.000 euros de marge en moyenne sur les 77.000 véhicules revendus au troisième trimestre, alors qu'il prévoyait entre 600 et 900 euros par véhicule en moyenne sur l'année 2021.

"Nous affichons à nouveau de solides résultats de remarketing ce trimestre, profitant de notre solide position d'approvisionnement et de notre plateforme numérique leader dans un marché de voitures d'occasion tendu", s'est félicité de directeur général d'ALD Tim Albertsen dans un communiqué.

Après une année 2020 difficile, le loueur a enregistré 610,1 millions d'euros de bénéfice net au cours des neuf premiers mois de 2021, soit une hausse de 76% sur un an.

Les marges sur les contrats de location et services reviennent à 347,6 millions d'euros au troisième trimestre, en hausse de 12,1% sur un an.

Du côté des voitures neuves, le carnet de commandes est à "un niveau record", souligne ALD. "L'impact de la pandémie sur la chaîne d'approvisionnement des semi-conducteurs était de plus en plus ressenti par les constructeurs automobiles, qui ont eu du mal à produire et à livrer de nouvelles voitures à temps, y compris à nos clients", a expliqué M. Albertsen.

Le loueur gérait 1,68 million de contrats dans le monde à fin septembre 2021, en baisse de 90.000 par rapport à fin 2019. Il en vise 2,3 millions en 2025, porté par l'explosion du leasing et des nouvelles mobilités.

Le groupe a revu à la hausse ses perspective de croissance annuelle pour sa flotte, visant entre 3% et 4% par rapport à fin décembre 2020 (contre 1% et 3% précédemment). Il doit notamment intégrer les véhicules des deux sociétés qu'il a achetées au troisième trimestre, l'Espagnol Bansabadell Renting et de l'Allemand Fleetpool.

Société Générale a indiqué fin octobre qu'elle était en négociation avec le numéro 1 européen du secteur LeasePlan pour un éventuel "rapprochement" avec ALD.

tsz/vac/bt

© 2021AFP