webleads-tracker


ALD: repli du bénéfice net de 2,1% en 2018

Services

ALD, filiale de location de véhicules longue durée et gestion de flotte de la Société Générale, a accusé une baisse de 2,1% de son bénéfice net à 555,6 millions d'euros en 2018, freiné par la nette baisse des ventes de voitures et une hausse du coût du risque.

De son côté, la marge brute des activités, qui caractérise le volume d'affaires de l'entreprise, a légèrement progressé (+0,8%) à 1,343 milliard d'euros, indique ALD dans un communiqué.

Elle a été soutenue par "une forte croissance des marges de contrats de location et de services" qui ont "plus que compensé un résultat plus faible de ventes de voitures" (-38%).

En revanche, les charges d'exploitation sont en hausse de 3,3% à 617,6 millions d'euros, une progression que la direction estime "maîtrisée".

Le coût du risque est également monté, ce qui a pesé sur le bénéfice net.

Le nombre de véhicules dans le monde s'est élevé de 10,1% à 1,66 million, dont plus de 100.000 véhicules électriques ou hybrides, ce qui a permis à ALD de "confirmer sa position de leader en Europe", souligne le communiqué.

"2018 a été une nouvelle année record de la croissance de la flotte d'ALD", s'est réjoui le directeur général Mike Masterson, cité dans le document. Un "succès" qu'il attribue à "la qualité" des services du groupe, l'organisation "multicanale" de ses ventes et ses "outils numérique de pointe".

Pour 2019, ALD table sur une poursuite de la croissance de sa flotte dans le monde, à un rythme toutefois moins rapide qu'en 2018, de l'ordre de 5 à 7%. Les autres objectifs ne portent pas sur les grands indicateurs financiers.

La Société Générale avait introduit en Bourse 20% d'ALD en juin 2017, la plus grosse opération à Paris depuis la mise sur le marché du gérant d'actifs Amundi fin 2015. La banque française avait levé près de 1,16 milliard d'euros à cette occasion.

vac/tq/spi

© 2019AFP