webleads-tracker


Akwel : nouveau filtre à particules fines de freinage (+vidéo)

Equipementiers

L'équipementier automobile français Akwel va industrialiser un système innovant de captation des particules fines mis au point par la société Tallano Technologie, ont annoncé mardi les deux entreprises. La technologie brevetée permet de capter à la source, par aspiration, 85% à 90% des particules issues de l'usure des garnitures de frein.

"Les freins sont le premier émetteur de particules fines sur la route" mais les normes en vigueur réglementent seulement les émissions liées aux moteurs, récupérées avec des filtres. "85% des émissions liées à l'usage d'un véhicule roulant ne sont à ce jour pas régulées", ont expliqué les deux entreprises dans un communiqué.

Le partenariat non capitalistique est conçu pour une durée minimum de 15 ans, qui correspond à la durée de validité des brevets, et couvre le marché mondial. La commercialisation du nouveau système doit commencer au printemps 2021 pour une mise en production envisagée à partir de 2023.

Tallano Technologie a été créée en 2012 avec pour objectif de trouver une réponse technique aux problèmes de santé publique que représentent ces particules.

"On a travaillé sur le sujet pendant plusieurs années pour arriver à une solution qui fonctionne aujourd'hui", a expliqué à l'AFP Christophe Rocca-Serra, le fondateur de l'entreprise.

Des projets concurrents travaillent sur une réduction des émissions en modifiant la composition chimique des disques de frein, mais, selon M. Rocca-Serra, ils ne réduisent pas la masse des particules émises dans les mêmes proportions. "On pense qu'on est les seuls au monde aujourd'hui à savoir le faire", a-t-il affirmé.

Akwel va désormais finaliser le développement de la technologie avec Tallano et "réalisera son industrialisation et sa production". Le travail a déjà commencé avec cinq constructeurs automobiles intéressés.

Le développement du marché dépendra des futures réglementations pour limiter les émissions de particules fines, a expliqué Mathieu Coutier, président d'Akwel.

"Les constructeurs ne vont pas ajouter une nouvelle fonction et donc un nouveau coût sur le véhicule, tant qu'il n'y aura pas de certitude sur le sujet réglementaire", a-t-il déclaré à l'AFP, tout en espérant qu'il y ait des exceptions, notamment du côté des marques haut de gamme qui pourraient vouloir anticiper les futures normes.

"La plupart dans l'industrie commencent en tout cas à se pencher sur le sujet", a-t-il dit.

Hors le partenariat avec Akwel, "le potentiel de marché est important également pour les autres modes de transport" notamment les poids-lourds, les bus et le transport ferroviaire, a souligné M. Rocca-Serra. Tallano collabore notamment avec la SNCF pour une expérimentation sur la ligne C du RER en région parisienne.

aro/cd/eb

© 2020AFP