webleads-tracker


Akwel (ex-MGI Coutier): bénéfice net en baisse de 5,8% au 1S

Equipementiers

L'équipementier automobile français Akwel (ex-MGI Coutier) a publié jeudi un bénéfice net en baisse de 5,8% à 45,7 millions d'euros au premier semestre, victime notamment de la hausse des matières premières.

La marge nette de l'équipementier, spécialiste de la gestion des fluides et des mécanismes, a baissé de 0,8 point, à 8,2% des ventes, par rapport au premier semestre 2017. La marge opérationnelle courante a reculé de 2,3 points à 10,3%.

Akwel estime que ce recul "reflète une augmentation de la masse salariale, un nombre important de site en phase de démarrage ou de montée en puissance et une hausse de prix de certaines matières premières".

Le groupe familial, coté sur Euronext Paris, avait publié fin juillet une hausse de son chiffre d'affaires de 4,6% sur le semestre, à 559,3 millions d'euros. Les trois lignes de produits "les plus dynamiques" sont les systèmes de refroidissement, la dépollution et les systèmes de lavage.

L'équipementier, qui emploie plus de 11.500 personnes dans 22 pays, a indiqué qu'il poursuivrait "sa politique d'investissements soutenus afin de déployer sa stratégie internationale avec la montée en puissance des sites récemment ouverts en Chine et Thaïlande, et un projet à venir en Bulgarie".

"Compte tenu de la performance du premier semestre et des efforts liés au développement et à l'industrialisation des nouveaux projets", le groupe annonce qu'il prévoit "un résultat opérationnel 2018 en repli par rapport à 2017".

Akwel a cependant confirmé son objectif d'un chiffre d'affaires de l'ordre de 1,2 milliard d'euros à l'horizon 2020.

Le groupe familial avait dépassé pour la première fois sur l'année 2017, avec un an d'avance sur ses objectifs, le cap du milliard d'euros de chiffre d'affaires, à 1,02 milliard d'euros (+6,3%).

Son bénéfice net avait néanmoins baissé de 1,9% l'an dernier, à 84,8 millions d'euros, à cause de la hausse du coût des matières premières.

aro/arz/LyS

© 2018AFP