webleads-tracker


Sécurité routière : 2021 année la moins meurtrière sur les autoroutes depuis 20 ans

Services

Le nombre de personnes tuées sur autoroute a connu en 2021 son niveau le plus bas depuis 20 ans, la consommation de drogues, alcool ou médicaments devenant la première cause d'accidents mortels selon le bilan annuel de l'Association des sociétés françaises d'autoroutes (Asfa) publié mercredi.

En 2021, 131 personnes ont été tuées sur le réseau autoroutier, soit 4 de plus qu'au cours de l'année 2020 marquée par le confinement mais 23 de moins qu'en 2019, dernière année de référence.

Rapportée au trafic, 2021 est l'année la moins meurtrière depuis vingt ans, "avec 1,2 accident par milliard de km parcourus", indique ce rapport.

La consommation d'alcool, de drogues et de médicaments au volant apparaît entre 2017 et 2021 comme le premier facteur d'accidents mortels (23%) devant la somnolence et la fatigue (20%), la vitesse (18%) et les distracteurs, comme le téléphone, (13%).

Les équipes en intervention ont été victimes de 126 accidents en 2021 et 12 agents ont été blessés.

Quatre agents ont été tués depuis le début de l'année.

Cette année a mal commencé, avec déjà 75 tués sur les autoroutes au 1er juin, soit une progression de 46% sur un an, explique à l'AFP Christophe Boutin, délégué général de l'ASFA.

"On voit la progression du facteur drogue, alcool et médicaments, donc de comportements intentionnels dangereux que l'on explique par un relâchement et c'est très préoccupant", alerte M. Boutin.

Ces chiffres de l'Asfa, qui regroupe les concessionnaires privés gestionnaires de 9.180 des 12.000 kilomètres d'autoroutes françaises, épousent ceux de l'ensemble du réseau routier de métropole, qui a aussi enregistré en 2021 un plus bas avec 2.944 décès.

© 2022AFP